Patrimoine architectural du XXème siècle :

EXPOSITION

PATRIMOINE

ARCHITECTURAL

DU XXe SIECLE

EN HAUTE-CORSE

ART SACRE

Au cours du XXe siècle, la Tombeaux, chapelles funéraires et lieux de culte sont des marqueurs patrimoniaux importants du territoire insulaire.

Au début du XXe siècle, la loi de 1905 entraîne une évolution importante dans la commande. L’Eglise peut désormais construire librement ses lieux de culte. Finançant elle-même ses chantiers, elle est libre de choisir son maître d’oeuvre, le style et les matériaux utilisés.

Programme longtemps jugé par les architectes comme trop académique, ils sont à présent en mesure d’exprimer toute leur créativité jouant avec les matériaux à la recherche de prouesses techniques pour « s’affirmer comme créateur de formes ».